Valeurs de l’action communautaire autonome

Valeurs de l’action communautaire autonome

Pourquoi identifier nos valeurs?

Les valeurs donnent un sens à la mission que se sont donnés les organismes communautaires autonomes. Elles sont à la base de toutes formes d’actions et d’activités mises de l’avant par les organismes et permettent de recentrer les interventions lorsqu’elles s’en éloignent. Les valeurs devraient être mises de l’avant autant avec les personnes qui franchissent les portes des organismes qu’avec les différents partenaires ou collaborateurs. Il s’agit de valeurs dont la portée se vit au quotidien dans les organismes communautaires autonomes lanaudois et québécois.

Quelles sont ces valeurs?

L'autonomie: maintenir la liberté d'action des individus et des organismes, par l'identification des besoins et par l'autodétermination des moyens pour y répondre. Elle donne toute la place à l'innovation et à la créativité.

La démocratie: assurer l'égale participation des membres d'une collectivité au processus de décision qui établira les moyens par lesquels la communauté sera en mesure de se développer. La démocratie prend vie dans l'exercice de la citoyenneté responsable et active qu'il appartient à chacun des organismes communautaires autonomes de développer.

L'égalité: véhiculer une conception égalitaire des rapports sociaux en vertu de laquelle les relations entre les intervenants et intervenantes et les personnes en besoin d'aide sont axées sur un principe de collaboration et de coresponsabilité, visant la prise en charge des individus et des communautés.

L'équité: viser le partage des ressources, c'est-à-dire que, peu importe la localité et le secteur d'intervention, un organisme comparable est en droit de recevoir un financement comparable.

La justice sociale: s'assurer d'une répartition équitable des biens et de la richesse collective à tous les citoyens et toutes les citoyennes. Par l'action d'individus et d'organismes, la TROCL s'engage à lutter contre toutes les formes d'exclusion et de discrimination pouvant nuire à l'égale dignité des personnes et à favoriser une participation de celles-ci à tous les paliers décisionnels. De plus, elle doit exercer son sens critique.

L'ouverture: maintenir une attitude favorisant la libre discussion sur des questions d'intérêt commun.

Le respect: accepter les réalités et les façons de faire de chacun et chacune malgré les différences d'opinions.

La solidarité: s'engager et d'agir collectivement en fonction des intérêts de l'ensemble plutôt que des intérêts individuels, et ce, tant comme citoyen et citoyenne que comme intervenant et intervenante ou bénévole. La solidarité se traduit aussi entre les organismes eux-mêmes.

La transparence: établir des communications claires afin que toute orientation, décision ou procédure soient connues auprès de ses membres. Avoir de franches discussions sur les enjeux qui nous concernent.