Manifeste lanaudois de l’autonomie

L’autonomie, c’est plus qu’un concept abstrait.

Depuis 2006, la TROCL propose des processus pour permettre l’appropriation des fondements et des critères de l’action communautaire autonome par les personnes œuvrant au sein des organismes communautaires autonome.

 

Une démarche identitaire pour revenir à nos racines

La TROCL a invité ses membres à retrouver les racines de l’organisme ainsi que du mouvement communautaire par la démarche identitaire. À travers différentes activités, dont l’arbre de l’autonomie, le retour sur l’histoire du mouvement, les fiches de travail sur les fondements et les valeurs puis le bilan de la démarche, les organismes ont fait un état de situation de leur autonomie.

 

Un résultat concret : la création des formations ACA

Des formations sur l’action communautaire autonome ont été offertes suite à la démarche identitaire. Ensuite, en 2013, la TROCL a proposé le Safari de l’autonomie pour amener les membres à identifier les obstacles auxquels ils sont confrontés pour l’autonomie des organismes et à trouver des pistes de solution à mettre en œuvre rapidement. En 2015, les membres de la TROCL ont rédigé le Manifeste de l’autonomie, tout d’abord localement pendant la Tournée des MRC, puis l’ont unanimement adoptée lors de l’AGA. Après les réflexions, le moment est rendu à l’engagement face à l’autonomie et c’est ce que le Manifeste de l’autonomie propose aux organismes communautaires autonomes lanaudois.

La journée

La journée

Rendre vivant le Manifeste lanaudois de l’autonomie

À chaque 3e mercredi du mois de septembre, les membres de la TROCL soulignent la Journée du Manifeste lanaudois de l’autonomie afin de le faire vivre.

 

Il est facile d’oublier un document ou une démarche vécue il y a quelques années. C’est pourquoi les membres de la TROCL ont décidé de créer la Journée du Manifeste lanaudois de l’autonomie afin de porter des actions concrètes pour la protection de l’autonomie du mouvement communautaire.

 

L’engagement au cœur du Manifeste

Ce qui distingue une déclaration d’un manifeste est l’adhésion des personnes en signant un Manifeste. Les premières journées du Manifeste miseront sur cet objectif d’engager les gens à protéger l’autonomie des organismes communautaires autonomes.

En action

En action

Faire vivre le Manifeste par des engagements écrits

 

La raison d’être du Manifeste lanaudois de l’autonomie est d’engager chaque personne œuvrant au sein des organismes à protéger ce qui rend le mouvement communautaire unique.

 

Une première action engagée

Pour la tenue officielle de la première Journée du Manifeste lanaudois de l’autonomie, le mercredi 21 septembre 2016, la TROCL lance le formulaire d’engagement accompagné d’une fiche de l’ACA à l’OCA qui propose une activité à tenir dans l’organisme pour faire vivre le Manifeste.

 

Une signature qui vise plusieurs objectifs

Faire connaître le Manifeste, s’engager à protéger l’autonomie, démontrer l’attachement au mouvement communautaire autonome et vivre une action collective sont des objectifs rattachés à cette première action liée au Manifeste.